MERCI POUR LE LICENCIEMENT

Je voudrais remercier tout ces patrons qui m'ont mit dehors. Je vous admire aujourd'hui et vous remercie vraiment. Merci à vous de m'avoir monté la tête en me promettant telles opportunité et après de m'avoir dégagé pour des raisons absurde, car vous n'aviez pour certains tout simplement plus besoin de moi. J'ai été licencié et c'est une réelle chance, je vous l'assure. Grâce à tout ces patrons, aujourd'hui je me retrouve ou j'en suis aujourd'hui, avec une nouvelle vision, de nouvelles ambitions, de nouveaux objectifs. Aujourd'hui, j'ai une entreprise, et mon but est d'exceller dans le monde entrepreneurial.


Ces patrons, s'ils m'avaient gardés, je serais resté sur mes idées d'avant, et je n'aurais pas décidé de me lancer dans ce que je me lance aujourd'hui. Sans ces licenciements, je ne me serais pas remit en question, je n'aurais pas forcément gagner en confiance en moi, je n'aurais pas évolué, et au final je n'aurais pas été épanoui dans ce job à 100% car mon but initial était d'entrer dans la police pour aider la population. Par ces remises en question, j'ai changé de destination, et je me suis rendu compte que je voulais aider les personnes dans un autre domaine et cela me ferait plus vibrer. Aujourd'hui, je ne vis pas de mon entreprise et c'est très bien comme ça pour l'instant. J'ai su évolué grâce à ce que certains définissent d'un licenciement de quelque chose de mal, et bien moi je trouve que c'est une réelle chance, car ça te permet de te remettre en question même si cela ne vient pas de toi, de remettre tes ambitions en question, de t'améliorer.


Aujourd'hui, je travail toujours dans le salarial et à côté j'ai mon entreprise, je suis épanoui comme ça car grâce à mon travail, qui n'est pas choisi au hasard et qui me plaît un minimum, me permet d'apprendre dans la vente, d'acquérir des outils qui me serviront plus tard pour mon entreprise. Je souhaite remercier tous ces patrons m'ayant licencié ou n'ayant pas cru en moi, grâce à eux, j'ai su évoluer et m'orienter dans le milieu qui me plait réellement. Les moments que vous définissez d'inconfortable tel qu'un licenciement vous permet d'évoluer et de faire quelque fois ce qui vous plaît réellement. Bien sûr cela ne concerne pas tout le monde.